Futur Digital

Création de site Web de A à Z

Les intérêts d’un benchmark de la concurrence dans la création de sites web

Il est toujours important de faire une étude de marché avant de se lancer dans une activité commerciale. Sur le web, c’est exactement pareil. On appelle cela le benchmark concurrentiel, cela consiste en une phase d’observation et d’analyse des pratiques déjà utilisées par la concurrence.
Contrairement à la veille concurrentielle, il s’effectue de manière ponctuelle, au moins aux prémices du site. Il permet de comprendre et d’étudier le marché sur lequel on se lance. La véritable question à se poser est de savoir de quelle information on a besoin exactement ?

L’utilité d’un benchmark concurrentiel

Étape à ne pas négliger lorsqu’on lance son site web, le benchmark concurrentiel permet d’observer ce qui se fait déjà chez la concurrence afin de l’adapter à sa stratégie et de le parfaire. De cette étape, on tirera le résultat qui permettra d’améliorer le positionnement de son entreprise face à ses clients et contre la concurrence.
Grâce à cette analyse, on devient capable d’apporter quelque chose en plus par rapport à ce qui existe déjà. Dans ce cadre, on peut ainsi construire des offres de produits et des services complètement ou même légèrement différents.
Effectuer le benchmark concurrentiel en amont de la création de son site internet permet de gagner du temps, de l’énergie, mais surtout de l’argent.

Identifier ses concurrents pour un benchmark de qualité

Afin de savoir au mieux ce qui se fait sur le marché et comment il se porte, il est important de pouvoir établir une liste de ses potentiels concurrents. On trouve ainsi ceux qui sont directs qui présentent les mêmes offres et ceux qui sont indirects auprès desquels on peut tout simplement apprendre.
La concurrence est intimement liée à l’environnement économique qui peut être composé d’un nombre limité d’acteurs ou alors d’un nombre très important.
Dans le second cas, il faudra veiller à bien sélectionner les concurrents, car tout ne peut pas être forcément bon à prendre. C’est à travers l’identification de cette cible qu’on pourra par la suite lancer son benchmark concurrentiel.

L’information et le benchmark concurrentiel

Il est évident que pour analyser des données il faut déjà trouver les sources de données potentielles. Dans cet esprit, on pourra compter sur internet et le nombre d’informations qu’il regorge. Parmi les principales sources d’information afin d’analyser la concurrence, on retrouve l’étude de marché, les études spécifiques, les informations financières et enfin les sites internet.
Ces différentes sources de données peuvent aussi bien provenir de l’organisme public ou privé que de fédération, de syndicat d’entreprise ou tout simplement même venir du concurrent lui-même. Elles ne doivent pas être négligées, car elles permettront de réunir différents critères comme le contenu des offres de produits et services de la concurrence, l’impact de leur taille sur des parts de marché, la présence des concurrents sur les segments de marché essai chaîne de valeur et enfin la stratégie commerciale la plus communément utilisée par eux.

Les différents types de marché et leur utilité dans le benchmark concurrentiel

Avant de se lancer dans un marché, il faut savoir quelles sont les caractéristiques principales qui le composent. Ainsi, parmi les critères importants, on distingue l’impact de la taille des concurrents sur l’activité et le potentiel de différenciation de l’offre produits et services. Grâce à ces deux critères, on peut définir le profil de son marché.
On trouve ainsi le marché de proximité qui est généralement composé de petite entreprise où les offres sont presque toutes semblables. Ce type de marché est généralement occupé par des services de proximité.
Les marchés de niche concernent les offres focalisées sur des produits très spécifiques. Il s’agit généralement de marché ou la taille est faible. Pour les entreprises qui débutent, il s’agit d’un marché très attractif puisque la taille ne compte pas dans ce cas-là.
Le marché de segmentation implique qu’il y a plusieurs lignes de produits et qu’il est nécessaire de le segmenter pour s’adapter aux attentes des clients. Et enfin, le marché de consolidation concerne le grand marché où la Taille joue un rôle très important, car c’est lui qui détermine le prix de vente des produits et services.

Les éléments importants à retenir

Dans le cadre d’une étude benchmark concurrentiel, il faut analyser ce que fait et comment réagit la concurrence. Pour cela, il est utile d’identifier les concurrents leaders et leur positionnement sur le marché à travers différents critères d’identification comme qui sont-ils, leur présence sur les segments de marché et leur chaîne de valeur, le contenu des offres produits et services et enfin la stratégie commerciale qu’ils utilisent.

Pourquoi mener un benchmark concurrentiel?

Afin d’assurer le développement économique d’une entreprise ou d’un nouveau site web, le benchmark concurrentiel permet de limiter les dégâts en cours de vie. C’est-à-dire apporter différentes réponses aux questions qu’on doit se poser obligatoirement lorsqu’on décide d’investir un marché.
Ainsi, grâce à cette technique on peut connaître précisément son positionnement sur les segments de marché, le choix de ses clients direct, le contenu de son offre produits et services et enfin on peut développer sa stratégie commerciale.
Le benchmark concurrentiel permet d’identifier les bonnes pratiques et les orientations qui définissent par la suite les pistes de travail de la stratégie. De tout cela, on peut tirer un business plan accompagné d’un calendrier de mise en œuvre qui répondra notamment aux contraintes budgétaires imposées.
Négliger cette phase d’étude peut être une erreur stratégique puisqu’elle permet notamment de déterminer les axes de différenciation de produits et services, mais surtout d’assurer une meilleure visibilité pour ainsi conquérir des parts de marché.
C’est aussi un travail collaboratif qui doit intégrer différents postes de travail des marketeurs en passant par les services commerciaux et la relation client tout en intégrant également le département innovation, mais aussi le client.
Une fois que le benchmark concurrentiel est effectué, on doit être capable de le mesurer dans sa progression. C’est-à-dire, savoir où on en est à chaque étape de la vie de la société.
Vous souhaitez vous lancer dans le commerce ou avez-vous un site à relancer ? Confiez l’étude de marché à un professionnel du benchmark, contactez Futur Digital.

,

Comments are currently closed.